Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par la treille d'or

Domaine de la Renardière

De passage sur Paris, Jean-Michel Petit du Domaine de la Renardière (Pupillin) est passé me faire un petit coucou à La Treille d'Or, et me livrer de superbes vins du Jura par la même occasion !

Rencontré en juin dernier, j'ai été séduit par les vins frais et francs de Jean-Michel, et par le côté engagé et sincère de ce vigneron.

Le domaine de 7 hectares, travaillé officiellement en bio depuis 2012 (depuis plus longtemps officieusement...) est orienté vers la recherche de la qualité et de l'expression des différents terroirs et cépages.

Les sols sont travaillés, aucun engrais chimique n'est utilisé, la taille de la vigne est volontairement courte, les vinifications et les élevages se font parcelles par parcelles, les fermentations sont faites par les levures indigènes, les élevages se font sous bois, et les sulfitages au feeling (très mesurés, parfois minimes, et en 2013 quasi-absents).

Le résultat est à découvrir à La Treille d'Or :

Arbois-Pupillin rouges :

> Trousseau : cépage Trousseau sur des sols d'éboulis calcaires, un vin sur le fruit, facile et gourmand, sans soufre

> Grande Réserve : pur Pinot Noir, droit, frais et structuré

Arbois-Pupillin blancs :

> Jurassique : un Chardonnay de terroirs calcaires, fin et fruité

> Les Vianderies : Chardonnay sur terroir de Marnes, plus minéral et plus ample (élevage en fûts de 500 litres)

> Les Terrasses : Savagnin ouillé (*), un vin sur le gras et les épices

> Savagnin : un Savagnin élevé plus de 3 ans sous voile (*), d'où un vin gras, aux arômes oxydatifs, ponctués d'épices douces

(*) Dans le Jura, les Savagnins sont soit élevés ouillés, c'est à dire que l'on fait le plein des fûts régulièrement pour éviter l'oxydation et les arômes particuliers qui s'en découle, soit élevés sous voile, c'est à dire sans ouillage, donc le vin restant au contact de l'air dans le fût s'oxyde dans un premier temps, puis se protège par le développement d'un voile à sa surface dans un deuxième temps. L'élevage sous voile par excellence produit le Vin Jaune, quand cet élevage est mené durant 6 ans et demi...

Commenter cet article